Ateliers d’écriture pour CM1/CM2

Vous êtes enseignant(e) et vous luttez quotidiennement dans votre classe pour intéresser les enfants à la lecture. Cette tâche n’est pas simple et se complexifie chaque année avec l’invasion grandissante des nouveaux médias : la multiplication des chaînes de télévision, la démocratisation des smartphones, les jeux vidéo…

J’ai une solution pour vous.

Bien entendu, je suis à votre entière disposition pour personnaliser mon offre et l’adapter le mieux possible à votre projet pédagogique, mais vous trouverez ci-dessous un modèle éprouvé qui a déjà enchanté plusieurs classes de la région.

L’offre que je vous propose permet à la fois de rendre une session de lecture en classe beaucoup plus captivante et de proposer un exercice de rédaction enrichissant et motivant. Elle se découpe en plusieurs phases qui seront détaillées et planifiées lors d’un entretien préalable gratuit et sans engagement.

Phase 1 : Étude d’un livre en classe

Tous mes romans jeunesse peuvent être étudiés. Chacun d’eux propose une enquête menée par un groupe d’enfants dont l’héroïne principale est une petite fille se prénommant Romane. Ils se basent tous sur un thème et diffusent toujours quelques leçons de morale. Cependant, je préconise le premier opus de la série : « La petite accusée » qui traite du racisme et des amalgames. De plus, il est accompagné d’une fiche pédagogique qui vous aidera dans le suivi de la lecture en classe.

Vous pouvez visualiser la fiche pédagogique ici : La petite accusée – Fiche pédagogique

Vous organisez le temps de lecture en classe comme vous le souhaitez, en intégrant éventuellement des exercices ou ateliers complémentaires. Les enfants savent évidemment, dès le début, que l’auteur passera ensuite leur rendre visite dans leur classe. Cela les motive d’autant plus.

Phase 2 : Intervention de l’auteur dans la classe

Une fois la lecture achevée, nous planifions ensemble mon intervention dans la classe. Cette intervention se déroule sur une demi-journée et est structurée de la façon suivante :

  • Session de questions/réponses en rapport avec la lecture du roman et le métier d’écrivain. Les enfants auront, au préalable, préparé une série de questions avec votre aide ;
  • Session d’explications pour la rédaction d’un roman ou d’une nouvelle. Cette session est agrémentée d’un diaporama à des fins pédagogiques ;
  • Présentation du concours de nouvelles avec la lecture commentée de son introduction rédigée par mes soins ;
  • Accompagnement des groupes sur leurs premières réflexions.

Phase 3 : l’écriture de la nouvelle

L’objectif principal reste l’écriture d’un texte. L’agrémenter par un concours augmente sensiblement l’implication des élèves, mais reste optionnel. Par expérience, je le recommande chaudement.

Vous constituez plusieurs groupes dans votre classe de quatre à cinq élèves et vous les accompagnez pour l’écriture de la suite du texte proposé lors de mon intervention. Ce texte fait appel aux personnages et aux lieux rencontrés lors de la lecture du roman, afin de garder un cadre connu et de simplifier un peu leur travail.

Le début de ma nouvelle est une création personnelle, mais il est tout à fait possible de la personnaliser en fonction de votre projet pédagogique afin de faire en sorte que les enfants abordent un thème plutôt qu’un autre.

Des séances supplémentaires impliquant mon intervention peuvent être envisagées, si nécessaire, sous forme de sessions d’une heure espacées dans le temps.

Ce projet peut s’étendre et impliquer plusieurs classes de la même école, voire plusieurs écoles de la même ville.

Phase 4 : le concours

Une fois les nouvelles achevées, je les reçois, je les lis et je désigne un gagnant en fonction d’une grille de critères prédéfinis.

Nous convenons d’une date de restitution. Celle-ci peut se faire en classe, mais aussi dans un lieu tiers comme la bibliothèque/médiathèque ou une salle communale et après les heures de classe. Cette option permet d’impliquer les parents et de faciliter l’organisation par rapport aux règles de sécurité souvent drastiques par les temps qui courent.

Par expérience, le taux de parents et d’enfants présents pour ce type de restitution est très élevé. Cela permet aussi d’envisager la présence de mon éditeur « Nord-Avril » qui peut intervenir préalablement en classe pour parler de la chaîne du livre et rentrer dans ses frais de déplacement en vendant quelques ouvrages ensuite. De mon côté, de la même façon, les autres opus des aventures de la petite Romane seront proposés aux enfants et dédicacés.

J’anime toujours cette remise de prix par un petit discours durant lequel j’argumente mes choix. Cela me permet aussi de féliciter tous les enfants pour leur participation.

Que gagnent les vainqueurs (et les autres) ?

C’est vous qui choisissez le prix offert aux vainqueurs du concours de nouvelles. Il peut prendre plusieurs formes, mais en général, un livre est bien entendu préconisé. Certaines écoles offrent aux vainqueurs l’un des exemplaires du livre étudié lors de la phase 1. L’avantage est qu’il pourra être dédicacé dans la foulée par l’auteur.

Pour les autres, un fascicule contenant l’ensemble des nouvelles est presque incontournable. Selon les moyens financiers de l’école, cela va d’une simple impression papier avec une reliure de type boudin, à l’utilisation de solutions d’impression à l’unité.

Bien entendu, je reste à votre disposition pour vous aidez et vous conseillez sur ce sujet comme pour toutes les étapes de notre collaboration.

Combien coûte cette prestation ?

L’ensemble de la prestation se base sur un coût forfaitaire de 200 €, auquel il faut prévoir des frais pour deux déplacements (0,543 € du km à partir d’ILLIES 59480). Ce tarif englobe la prestation en classe, la restitution, ainsi que le travail de préparation et de lecture des nouvelles.

L’acquisition des ouvrages pour la phase 1 est à votre charge, ainsi que l’achat des prix pour le concours et l’impression du recueil de nouvelles.

Tout besoin de personnalisation fera l’objet d’une étude et d’un devis spécifique. N’hésitez donc pas à me contacter pour échanger sur votre projet.

Témoignages

Concours de nouvelles à l’école Maud Fontenoy d’Englos (Avril 2018)

“C’était une telle chance pour mes élèves de pouvoir rencontrer Gilles Debouverie et de devenir auteur à leur tour ! J’espère que d’autres écoles le suivront dans cette aventure. Nous lui souhaitons une bonne continuation.” – Delphine Merveille – CM1/CM2